Femmes en métiers d’hommes

Le Musée de l’Histoire vivante de Montreuil est une institution singulière qui doit sa création à trois personnalités du Parti communiste français : Jacques Duclos, alors député de Montreuil-sous-Bois (Seine), Fernand Soupé, maire de Montreuil et Daniel Renoult conseiller général de la même ville. Créé en 1939 dans le cadre des commémorations du cent-cinquantenaire de la Révolution française, le musée se veut ouvert sur l’histoire des luttes sociales, sur une histoire en mouvement. Aujourd’hui encore, quoique désormais indépendant « d’objectifs politiques qu’auparavant on lui fixait », le musée maintient son intérêt pour le militantisme de gauche, pour l’histoire sociale et ouvrière, comme en attestent leurs dernières expositions : Les Indochinois dans la Grande Guerre 14-18 (septembre-novembre 2014),  1914-1918. L’impossible oubli. Th. A. Steinlen et Ph. Guerry (juin-décembre 2014), Figures de Montreuil (octobre 2010-juillet 2011), Le don des militants. Les objets du communisme (mars 2009-juillet 2010), etc.

Juliette Rennes, Femmes en métiers d'hommes (cartes postales, 1890-1930). Une histoire visuelle du travail et du genre (Saint-Pourçain-sur-Sioule, Bleu Autour, 2013)

Du 17 janvier au 20 décembre 2015, le Musée de l’Histoire vivante de Montreuil organise une exposition consacrée aux Femmes en métiers d’hommes : une histoire visuelle (XIXe-XXIe siècle). Le commissariat en est assuré par Éric Lafon, directeur scientifique du Musée, et par Juliette Rennes, maîtresse de conférences à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, dont le récent ouvrage Femmes en métiers d’hommes (cartes postales, 1890-1930). Une histoire visuelle du travail et du genre (Saint-Pourçain-sur-Sioule, Bleu Autour, 2013), sert de fil conducteur à l’exposition.

Dejerine Klumpke interne

La Bibliothèque de l’Académie nationale de médecine y apporte sa contribution par le prêt de plusieurs documents relatifs au parcours d’Augusta Dejerine-Klumpke (1859-1927), première femme en France à avoir été admise à l’internat en médecine, lors du concours de 1886. Un billet lui avait été consacré sur ce même site en octobre 2013.

 

Jérôme van Wijland

Tagués avec : , , , ,
Publié dans Actualité