Raymond Garcin (1897-1971), figure emblématique de la Salpêtrière

Garcin Raymond ANMPx44x0038En 2013 et 2014, les collections de la bibliothèque se sont enrichies de documents écrits par le neurologue et membre de l’Académie de médecine, Raymond Garcin (1897-1971), grâce à un don de sa famille : quelques monographies, les différentes éditions de ses Titres et travaux de 1936 à 1960, et, un ensemble unique de quatre volumes, ses Travaux et recherches de 1943 à 1967. A la manière des mélanges, son fils Philippe Garcin, éditeur, a réuni les articles rédigés par son père durant 24 ans et parus dans de grandes revues françaises et étrangères, ainsi que les textes des communications qu’il a faites dans divers congrès et sociétés savantes – documents de formats, typographies, mises en page différents. Monographies, Titres et travaux et Travaux et recherches ont fait l’objet de reliures de qualité : les plats des livres sont habillés de cuir (beige ou noir) et de papiers marbrés ou cailloutés aux couleurs raffinées.

Le parcours de Raymond Garcin l’a mené de la Martinique – où il est né – à la métropole et plus précisément à Paris où il effectua toute sa carrière médicale. Docteur en médecine en 1927, médecin des hôpitaux en 1930, il passa par plusieurs hôpitaux (Cité universitaire, Saint-Antoine, Hôtel-Dieu) avant d’entrer à l’Hôpital de la Salpêtrière en 1948 comme chef de service de la Division Mazarin. Professeur agrégé en 1939, il enseigne à la Faculté de médecine de Paris, d’abord, en 1947, la clinique neuro-chirurgicale, puis, en 1954, la pathologie et la thérapeutique générales et enfin à partir de 1959 et jusqu’à sa retraite, la clinique neurologique.

Il fut membre de nombreuses sociétés savantes, tant en France (Académie nationale de médecine, Société médicale des Hôpitaux de Paris, Société de neurologie de Paris, Société de biologie, Société de thérapeutique) qu’à l’étranger (Académie royale de médecine de Belgique, American Academy of neurology, Sociedad espanola de neurologia, Sociedad de neurocirugia del Urugay, Sociedade de medicina e cirurgia de São-Paulo…).

Outre l’éloge qui a été fait à l’Académie de médecine en 1972 par Maurice Lamy (1895-1975), l’activité de Raymond Garcin à l’Hôpital de la Salpêtrière ainsi que le médecin qu’il a été, ont été dépeints avec précision et émotion par un de ses élèves, Michel Fardeau, neurologue et ancien directeur de l’Institut de myologie, lors du cycle de conférences « Les grandes figures de la Salpêtrière : une spécialité, un homme, une découverte »,  le 14 mai 2013. Par ce saisissant portrait, Michel Fardeau a fait revivre Raymond Garcin le temps de sa conférence.

Complétant les publications de Raymond Garcin, un dossier biographique à son nom est consultable à la Bibliothèque de l’Académie de médecine.

Anaïs Dupuy-Olivier

Tagués avec : ,
Publié dans Actualité