Archives de la Société royale de médecine >
    Liasses. >
        Mémoires, observations et correspondance médicale adressés à la SRM, accompagnés d’instructions et de notes des commissaires chargés de leur traitement. >
            Correspondance des médecins. >

SRM 159 - Brun à Dufour.

Description matérielle : 6 dossiers.

dossier 1 - Brun , médecin à Try , sénéchaussé de Toulouse , généralité d’ Auch (Haute-Pyrénées) . – Observations météorologiques et nosologiques 1780-1781 à 1785, 1787-1790, avec indication du prix des denrées.

Présentation du contenu

Correspondance 1788-1792 (globe de feu sur la ville en 1791).

dossier 2 - Delarse , médecin des hôpitaux militaires d’ Arras .

dossier 3 - Dufau , médecin à Dax .

pièce 1 - Ouverture du cadavre du chevalier Dubosq , ancien colonel de l’artillerie. (10 juin 1780)

Présentation du contenu

Observations météorologiques et nosologiques 1784.

Observations météorologiques et nosologiques 1787.

Observation sur le magnétisme animal où l’on tâche de désabuser les partisans de cette chimère en justifiant le jugement des commissaires [de la SRM] qui l’on dévoilée, 24 pages.

Mémoire contenant le traitement des différentes espèces de fièvres et de la dysenterie épidémique qui a régné aux environs de Saint-Sever, les 6 derniers mois de 1786.

dossier 5 - Dufour , médecin à Brives . – Observation météorologique, juillet 1783-1784 par Dufour et Laulerie .

Présentation du contenu

Lettre sur la constitution des sept premiers mois de 1783.

Observation des médecines pratiques en 1781.

dossier 6 - Dufour (Jacques-Marie-Louis) médecin à Noyon , associé de la SRM.

pièce 6 - Procès-verbal d’ouverture du corps de M. de Broglie , évêque comte de Noyon , pair de France, septembre 1777, exécuté avec le docteur Joseph Rivière  : poumons malades et gangrenés.

Présentation du contenu

Rapport de Coquereau , Chamseru et Jeanroi sur l’Essai sur les causes principales de la dégradation de l’espèce humaine, sans date.

Mauvais effet du maillot.

pièce 25 - Lettre de Blossac , intendant du Soissonnais du 28 septembre 1784, en réponse à une lettre de recommandation.

pièce 26 - Lettre de Dufour du 1er novembre 1784 pour briguer le poste de médecin chef des épidémies dans la généralité de Soissons .

pièce 27 - Lettre du 1 janvier 1789, félicitation à Vicq d’Azyr pour sa nomination de premier médecin de la reine.

Présentation du contenu

Il devrait y avoir un médecin des épidémies payé par le roi, dans chaque ville ayant une cathédrale ou une collégiale pour donner des soins gratuits aux pauvres de la ville et de la campagne.

Il demande une pension ou le cordon de Saint Michel.

Mortalité infantile, il faudrait prendre des maisons monacales, par exemple des Bernardins, avec leur revenus pour les transformer en hospices pour l’allaitement artificiel.

Lettre du 31 mai 1789, même sujet. La maison des Bernardins d’ Ourscamp suffirait pour recevoir tous les enfants abandonnés de la province. On pourrait y pratiquer l’inoculation.

Lettre du 29 novembre 1791 pour demander 100 écus, il rend 2 médailles à la SRM, il a des crises de convulsions épileptiques.