Archives de la Société royale de médecine >
    Liasses. >
        Remèdes secrets. >
            Gestion des remèdes secrets : états divers, correspondance, brevets, notes. >

SRM 107 dossier 1 - Généralités.

Présentation du contenu

Les empiriques se font annoncer par les journaux ; donc interdire à ceux-ci cette publication ; ensuite de faire une ordonnance pour la révision et la délivrance des brevets. Sans date [1778] .

Présentation du contenu

Rappel des arrêts du conseil d’état antérieurs à l’établissement de la SRM, contre les empiriques ; le 1er cité est de 1731 et une sentence de police de 1703.

pièce 3 - Note de Vicq d’Azyr sur Patté , inspecteur de police demeurant 8 rue du Faubourg Saint-Denis. Travail sur les empiriques avec M. Patté le 22 novembre 1778.

pièce 4 - Note concernant les empiriques par Patté  : il faut en dresser un état complet et vérifier l’ancien. (20 octobre 1778)

pièce 5 - Note concernant les empiriques par Patté , avec quelques variantes. (26 octobre 1778)

pièces 11 et 12 - Note de Lenoir , probablement adressée à Patté . Le sieur Laffecteur a obtenu la permission du garde des sceaux d’imprimer sa brochure, son remède a été approuvé par des membres de la SRM. (22 juin 1779)

Présentation du contenu

Il y en avait 250 ; sont conservés les n°s 17 à 31 et 80 à 250, 7 décembre 1778, 20 juillet 1779 et décembre 1779.

pièce 37 - « La SRM nous a chargé Messieurs Poissonnier , Geoffroy , Vicq d’Azyr , Andry , Caille , Hallé , Thouret , Brieude et moi ( Carrère ) de rechercher les moyens propre à rendre la police des empiriques plus active, plus constante et plus uniforme ». (26 juin 1789)

Description matérielle : 7 folios.

Présentation du contenu

Rédaction de 20 articles réglementant l’examen des remèdes secrets par les commissaires.