Portraits de femmes – III

Portrait 3 : Marie CURIE née SKŁODOWSKA (1867-1934)

Marie Curie

Marie Curie

Physicienne et chimiste polonaise naturalisée française, Marie Curie dont nous ne  retracerons pas ici la biographie détaillée a reçu de nombreuses distinctions.

Après avoir reçu en 1903, avec son époux Pierre Curie, le prix Nobel de physique pour leurs recherches sur les radiations – prix Nobel partagé avec Henri Becquerel -, Marie Curie, obtient, en 1911, le prix Nobel de chimie pour ses travaux sur le polonium et le radium. Elle devient ainsi la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel et la seule parmi tous les lauréats à avoir été récompensée dans deux domaines scientifiques distincts. Elle est également la première femme lauréate en 1903, avec son mari, de la médaille Davy pour ses travaux sur le radium.

En 1911, Marie Curie présente sa candidature à l’Académie des sciences mais sera battue par Edouard Branly et refusera de se représenter par la suite.

Quelques années après, le 7 février 1922, elle devient la première femme à être élue membre de l’Académie de médecine, au sein de la section des membres libres. La candidature d’une femme à l’Académie de médecine suscite de nombreux débats au sein de la vénérable institution relayés par la presse. Mais Marie Curie sera élue à une large majorité - 64 voix sur 80 votants – et son élection ouvrira la voie à d’autres femmes…

Un dossier biographique à son nom est consultable à la Bibliothèque de l’Académie de médecine.

Anaïs Dupuy-Olivier

Tagués avec : ,
Publié dans Actualité