Journées d’étude sur « La Fabrique » de Vésale. La mémoire d’un livre

Vésale_La Fabrique_affiche

Afin de rendre hommage au médecin et anatomiste André Vésale (1514-1564) - nous commémorons cette année le 500e anniversaire de sa naissance -, la Bibliothèque de l’Académie de médecine et la Bibliothèque interuniversitaire de santé se sont associées pour organiser deux journées d’étude les 21 et 22 novembre prochains. Elles seront consacrées au traité d’André Vésale, De humani corporis fabrica, considéré comme un des ouvrages fondateurs de l’anatomie moderne.

André VésaleMais qui est Vésale ? Né à Bruxelles dans un milieu de médecins et de pharmaciens, Vésale commence son cursus universitaire à Louvain en arts et en médecine, puis le poursuit à la Faculté de médecine de Paris. La guerre entre François Ier  et Charles Quint oblige l’étudiant dont le père est au service de l’empereur, à quitter la France ; il rejoint Louvain, puis Padoue où il reste de 1537 à 1543. Ces années seront fastes pour lui : il soutient sa thèse de doctorat en médecine, assure un cours pratique d’anatomie dans lequel il réalise des « démonstrations anatomiques » ou dissections publiques, fait paraître un recueil de six planches d’anatomie et de physiologie, les Tabulæ anatomicæ sex. Célèbre par son enseignement et ses publications, il se lance dans la rédaction de son œuvre majeure, le De humani corporis fabrica. Après quatre ans de travail, l’ouvrage paraît à Bâle en 1543 chez Oporinus. Dans ce traité monumental subdivisé en 7 livres, Vésale explique et donne à voir par le biais de nombreuses gravures sur bois l’anatomie humaine dans ses moindres détails. Cette somme aura un grand succès. Peu de temps après, Vésale devient le médecin de l’empereur Charles Quint, de son fils et de la cour, et ce jusqu’à sa mort en 1564, au retour d’un pèlerinage à Jérusalem.

Vésale_La Fabrique_gravure_p.170

Bibliothèque de l’Académie de médecine
D 1509

Détentrices de la première édition de la Fabrique, la Bibliothèque de l’Académie de médecine et la Bibliothèque interuniversitaire de santé souhaitaient mettre en valeur cet ouvrage dans toute sa richesse. Ces journées d’étude interrogeront donc la Fabrique de Vésale tant dans sa dimension matérielle que dans son contenu et permettront de confronter les recherches en cours sur ce texte. Le détail du programme de ces deux journées est consultable sur le blog de la Bibliothèque interuniversitaire de santé.

Les conférences du vendredi après-midi se dérouleront à l’Académie de médecine (salle des séances) et celles du samedi à l’Université Paris Descartes (salle du Conseil). L’accès est libre.

Anaïs Dupuy-Olivier

Tagués avec : , ,
Publié dans Actualité