« Charles Richet (1850-1935). L’exercice de la curiosité »

Il y a deux ans, le 14 novembre 2013, se tenait à l’Académie nationale de médecine, un colloque consacré au physiologiste Charles Richet (1850-1935), qui, un siècle auparavant, avait reçu le prix Nobel de physiologie et de médecine pour sa découverte de l’anaphylaxie. L’attribution de ce prix avait été inscrite par le Ministère de la Culture et de la Communication parmi les commémorations nationales de 2013.

Actes du colloque sur Charles RichetEn ce début de novembre 2015, paraissent, aux Presses Universitaires de Rennes, les actes du colloque « Charles Richet et son temps » dont l’ambition avait été de dévoiler les différentes facettes de cet éminent scientifique en le replaçant dans le contexte de son époque (fin du XIXe siècle et début du XXe siècle) : médecin et chercheur ; constructeur aéronautique ; militant pacifiste (en 1870 puis en 1914-1918) ; adepte de la métapsychique ; eugéniste ; écrivain, auteur de fables, de romans et de pièces de théâtre… Cet ouvrage, Charles Richet (1850-1935). L’exercice de la curiosité, rassemble les contributions des chercheurs en médecine, en histoire et en littérature qui avaient pris la parole lors du colloque.

Depuis 2002, la Bibliothèque de l’Académie de médecine conserve les papiers et archives scientifiques de Charles Richet, grâce au don de son petit-fils, Gabriel Richet (1916-2014) qui a été membre de l’Académie nationale de médecine. Les documents ont été inventoriés et sont ouverts à la consultation. L’inventaire complet du fonds est accessible sur la plate-forme Calames référençant les fonds d’archives et de manuscrits des bibliothèques de l’enseignement supérieur.

Références de l’ouvrage : Jérôme van Wijland (dir.), Charles Richet (1850-1935). L’exercice de la curiosité, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015 (Collection Histoire).

Anaïs Dupuy-Olivier

Tagués avec : , , ,
Publié dans Actualité