Après. Un projet d’Eric Baudelaire

A la suite des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, le plasticien et vidéaste Eric Baudelaire ressent le besoin d’interroger les violences du temps présent. C’est le point de départ de l’exposition Après, proposée du 6 au 18 septembre 2017 au Centre Pompidou. L’exposition s’articule autour de la projection du film d’Eric Baudelaire, Also Known As Jihadi, qui tente de retracer le parcours d’un jeune jihadiste français parti en Syrie à travers les lieux où il a vécu et les espaces et les paysages qu’il a traversés.

Crédit photographique : © ADAGP, Paris, 2017

Crédit photographique : © ADAGP, Paris, 2017

Répondant au film, un abécédaire « incomplet, arbitraire et intuitif » conçu par l’artiste plasticien et la commissaire de l’exposition, Marcella Lista, cherche à interroger les événements non pas avec les outils des sciences sociales ou des sciences politiques mais avec ceux de l’histoire de l’art et des idées. Enfin, ce dispositif est complété par une programmation quotidienne de projections de films, de représentations théâtrales et de discussions avec des artistes, des philosophes, des juristes, des psychanalystes, des militants associatifs, des enseignants et des élèves, etc.

Philippe Tissié, Les Aliénés voyageurs : Essai médico-psychologique, Paris, Octave Doin 1887. Cote : 38884 (1)
La lettre H de l’abécédaire d’Eric Baudelaire et de Marcella Lista est pour « Hypnose », un moyen d’accéder aux états altérés de conscience. A cette occasion, la Bibliothèque de l’Académie nationale de médecine prête la thèse de Philippe Tissié consacrée aux Aliénés voyageurs : essai médico-psychologique (Bordeaux, 1887) et, tout particulièrement, au cas d’Albert Dadas.

Jérôme van Wijland

Informations pratiques :

« Après. Un film, une exposition, des rencontres. Expositions ». 6 – 18 septembre 2017. Centre Pompidou, Paris.

Tagués avec : , ,
Publié dans Non classé