A la découverte des archives de Pierre Nicolas Gerdy (1797-1856)

Pierre Nicolas GerdyPlusieurs billets ont déjà présenté certains des fonds d’archives conservés par la bibliothèque de l’Académie de médecine. Nous avons davantage mis l’accent sur les archives d’institutions, notamment les archives émanant de l’activité de l’Académie de médecine. Mais la Bibliothèque recèle d’autres types d’archives, celles de médecins et de membres de l’Académie. Intéressons-nous aujourd’hui aux archives de Pierre Nicolas Gerdy (1797-1856).

C’est son père qui l’oriente vers des études de médecine en 1813 afin d’éviter à son fils la conscription et de le faire admettre dans le corps des officiers de santé militaires. Ses études sont plusieurs fois interrompues par les évènements politiques et par des problèmes de santé. Avant de devenir interne en 1828, Pierre Nicolas Gerdy s’illustre en tant que professeur, et ce dès 1817 : il donne de nombreux cours (publics et particuliers) d’anatomie et de physiologie, mais également d’hygiène, de clinique chirurgicale et de médecine opérative. Il met aussi à profit ces années pour étudier la philosophie médicale, la psychologie et l’histoire naturelle. Après son internat à la Pitié, il devient professeur de pathologie externe à la Faculté de médecine de Paris en 1833. Elu à l’Académie de médecine en 1837 dans la section de pathologie chirurgicale, il est placé à la tête du service chirurgical de l’hôpital de la Charité en 1838.

Gerdy_1.3.5_Nerf trijumeau

Nerf trijumeau

Les archives de Pierre Nicolas Gerdy sont conservées dans deux bibliothèques, la Bibliothèque interuniversitaire de Santé et la Bibliothèque de l’Académie de médecine. Elles ont été données à cette dernière en 1879 par le médecin Paul Broca (1824-1880). Le fonds de la Bibliothèque de l’Académie est constitué principalement de notes manuscrites et de notes de lectures, présentant les recherches de Pierre Nicolas Gerdy en  physiologie, en phrénologie ainsi qu’en anatomie humaine et animale. Deux parties du fonds sont consacrées à sa vie étudiante (notes de cours et de lectures) et à sa vie professionnelle (correspondance, nomination au poste de doyen à la faculté de médecine, ébauche d’article, réflexions personnelle sur la condition humaine).

Le fonds a été inventorié et est ouvert à la consultation. L’inventaire du fonds est accessible sur la plate-forme Calames référençant les fonds d’archives et de manuscrits des bibliothèques de l’enseignement supérieur.

Anaïs Dupuy-Olivier

Tagués avec : , ,
Publié dans Actualité